Plus jamais ça

Plus jamais ça

Plus jamais ça

Aucun commentaire sur Plus jamais ça

 

 

Arbres en fleurs

Puis se meurent

Prosternation des anciens

Ignorance des miens

A chaque fois essentiel

Maîtriser la terre, le ciel

Dame nature au regard si doux, si pure

Pourquoi tant d’injures

Tu aimes tes enfants

Depuis tellement longtemps

Avant, ils croyaient, priaient, honoraient

Tout inspirait le respect

Aujourd’hui, plus que crachas, dégâts, gros débarras

Une poubelle ambulante avec de gros bras

Où se mélangent les armes, les déchets, les branches

Toute la chimie que maintenant on mange

La terre, la mer, tout dérange

Alors on saccage, détruit, on change

Parce qu’on s’imagine être des anges

Amours séparés, enfants affamés

Plus  rien n’est respecté

Où est l’égalité, la fraternité, la liberté

Que de valeurs oubliées

L’homme en grandissant est devenu le pire des amants

Toujours plus perçant, plus innovant

Sans pourtant regarder au-dedans

Au-dedans de qui, de quoi

Il ne le sait même pas

Il a oublié de vivre, d’aimer, même de se respecter

Seul compte la productivité

 

Vous les enfants de demain

Levez haut les mains

Sondez votre cœur pour stopper ces malheurs

Un à un réunis comme des gouttes de pluie

Amassées jour et nuit, sans peur qui nuit

Eveillez vos parents à ce qui est important

Formez un océan géant, de femmes, d’hommes conscients

Avec Dame Nature au cœur pure

Reprenez vos armures

Mais sans armes, ni combats

Avec la force de votre foi

Vous pourrez crier à haute voix

PLUS JAMAIS CA

Back to Top