Hypnose quantique

Qu’est ce que l’hypnose quantique ?

La mise en hypnose permet d’accéder à l’inconscient, cette partie immergée de l’iceberg qui recèle tant de trésors sur nous-mêmes. Mes capacités de guidance me permettent de me connecter au « Soi Supérieur » du consultant et de l’accompagner ainsi dans l’expérience qu’il a à vivre dans l’instant avec son entière participation durant la séance.

Formée par l’Institut International d’hypnose spirituelle (IIHS), ma pratique englobe l’hypnose quantique ou aussi appelée hypnose spirituelle, avec une notion multidimensionnelle allant de vies antérieures à l’entre-vies. Cette dernière étant l’univers où réside notre âme entre les incarnations, notre demeure. Ce type d’hypnose résulte entre autres de la convergence de différents travaux de Dr. Michael Newton, docteur en hypnothérapie, et Dr. Brian Weiss, psychiatre américain, Dolores Cannon hypnothérapeute sur nos mémoires ou vies antérieures ainsi que sur l’entre-vies.

Il n’y a aucune connotation religieuse dans cette démarche mais uniquement des faits, des expériences relatées. Le Docteur Charbonnier, médecin anesthésiste français, parle également, dans ses différents ouvrages, d’expériences relatées par ses patients confirmant de plus en plus qu’il existe une sphère appelée l’au-delà et parfois même l’entre-vies.

> En savoir plus sur l’hypnose quantique

L’hypnose quantique, pour qui ?

Cette démarche s’inscrit dans un processus de développement personnel, un désir animé par l’envie sincère de cheminer grâce à cette expérience qui résulte du sacré.

Cette technique permet de :

  • Comprendre les relations karmiques
  • Se libérer des peurs
  • Dénouer certains blocages
  • Accéder à de nouveaux savoirs dans le but de progresser dans cette vie
  • Récolter des conseils concernant nos défis dans notre incarnation présente
  • Faciliter le deuil
  • Comprendre l’origine de certains problèmes (santé ou autres)
  • Faciliter le pardon avec soi et les autres

En savoir plus sur les séances d’accompagnement :

N.B. : cette pratique ne remplace en aucun cas un avis médical. Les personnes diagnostiquées avec des troubles mentaux doivent être suivies par un médecin spécialiste dans ce domaine.